En quoi l’hépatite C est-elle différente de l’hépatite A et de l’hépatite B?

Il existe un vaccin contre l’hépatite A et l’hépatite B mais pas contre l’hépatite C.

L’hépatite A se transmet lorsqu’une personne ingère des matières fécales, habituellement en consommant de l’eau, des boissons ou de la nourriture contaminées. Il n’existe aucun traitement contre l’hépatite A, mais l’infection disparaît généralement toute seule, et le corps acquiert une immunité contre le virus.

L’hépatite B peut se transmettre lorsqu’une quantité de sang, de sperme ou de sécrétions vaginales d’une personne ayant le virus entre en contact avec le sang d’une autre personne. Par exemple, le virus peut se transmettre lors des relations sexuelles sans condom ou encore d’une mère à son bébé pendant l’accouchement. L’hépatite B figure parmi les maladies les plus répandues et se propage facilement d’une personne à une autre. La plupart des personnes qui contractent l’hépatite B se débarrassent du virus sans traitement et leur corps acquiert ensuite une immunité contre le virus. Chez certaines personnes, cependant, l’infection devient chronique. Il existe un traitement qui aide à ralentir et à contrôler le virus, mais il ne peut pas l’éliminer.

Les vaccins qui protègent contre l’hépatite A et l’hépatite B sont largement accessibles au Canada. Renseignez-vous sur la vaccination auprès de votre médecin ou autre professionnel de la santé. En Ontario, de nombreuses personnes peuvent se faire vacciner gratuitement.